Certains bâtiments se sont complètement effondrés

Séisme au Népal – Des nouvelles de Kharikhola

Séisme au Népal – Des nouvelles de Kharikhola

Une semaine après le terrible tremblement de terre qui a frappé le Népal le 25 avril, le bilan – toujours provisoire – est lourd. On décompte plus de 7 000 victimes et au moins 14 000 blessés. Le bilan définitif, à n’en pas douter, sera plus grave encore, de nombreux villages reculés n’ayant pas encore pu être atteints par les secouristes et les moyens de communication pour recenser les dégâts humains et matériels restant très limités.

Les répliques continuent de se faire ressentir, occasionnant de nouveaux dégâts sur les habitations et les bâtiments du pays et la plupart des Népalais dorment dans la rue ou s’abritent sous les tentes dressées dans les parcs et les stades, de crainte d’être pris dans les décombres. De Katmandou aux recoins les plus reculés de l’Himalaya, le pays a été ravagé et meurtri. Au-delà du désastre humain, le Népal paie aussi un lourd tribut matériel : des monuments, temples et bâtisses millénaires se sont écroulés, fissurés, effondrés.

Le village de Kharikhola n’a pas été épargné par la catastrophe. Après plusieurs jours d’inquiétude, nous avons pu obtenir des nouvelles par des intermédiaires, notamment l’un des médecins de l’hôpital de Kharikhola. Il semblerait que les habitants aient tous été épargnés et que tous les enfants vont bien. Mais les infrastructures principales ont été endommagées : l’école, l’hôpital, le monastère et plusieurs maisons ont été touchés par le tremblement de terre.

Le 1er mai, nous avons également pu entrer en contact avec notre collaborateur népalais Sher Bhadur Magar :

« Les familles vont bien mais nous dormons à l’extérieur, dans des tentes, car les répliques continuent. Les gens sont effrayés et vivent dans de mauvaises conditions. Le Népal et les Népalais ont besoin de vous ! »

Dès que les communications seront rétablies, nos relais à Kharikhola pourront nous envoyer des photos et des devis afin que nous puissions évaluer les dégâts. Un plan de reconstruction et de versement de fonds sera alors établi par l’association. 

Cependant, si vous le souhaitez, nous vous proposons de commencer une action en versant vos dons sur le compte de l’association « Kharikhola School Project » de droit suisse (n° : 0240-00619181.01A – IBAN : CH13 0024 0240 6191 8101A) ou, pour nos amis français, d’envoyer un chèque qui sera déposé sur le compte suisse de l’association, au nom de l’Association « Kharikhola School Project » à l’adresse suivante :

Nicole Thouroude
23, chemin de la Fruitière
F-01210 Versonnex

pour toute question : thourouden@gmail.com

 Nous vous remercions de votre précieux soutien et vous tiendrons informés de la suite des événements.

Chaleureusement, merci pour eux.